Chercher un emploi est, comme beaucoup le disent, un emploi à plein temps. Encore faut-il savoir comment mener à bien ses recherches, mais surtout, où chercher!

Entre le moment où j’ai fini mes études et ma première expérience du chômage, 10 ans se sont écoulés. Comment faire? Où chercher un emploi? Dois-je encore acheter un journal ou tout se fait directement sur Internet? Des questions que je ne me suis pas trop posées, parce que je suis toujours restée au fait de l’actualité, mais que les personnes de plus de 50 ans sont en droit de se demander.

En 10 ans, il s’en est passé des choses…

J’ai pu constater que les sites Internet de recherche d’emploi ont pris, comment dire, un coup de vieux, une perte de vitesse,… Prenons des exemples concrets: le site www.references.be, une référence bien connu dans le domaine de la recherche d’emploi, n’est plus aussi performant qu’avant. Lorsque je me suis créée une « alerte emploi » en faisant bien attention de sélectionner ma ville, dans ce cas-ci Bruxelles, ainsi que ma fonction, digital marketing, pourquoi est-ce que je reçois quotidiennement des offres d’emploi d’ingénieur civil à Liège??? Désolé mais je ne construis pas de ponts! Mais je peux publier les photos de ceux-ci sur les réseaux sociaux appropriés…

Ce constat est le même que pour le monstre de la recherche d’emploi, jadis,  www.monster.be qui a aussi pris un sacré coup de vieux.

Le seul à tirer son épingle du jeu est le site Internet Indeed. En effet, celui-ci pourrait être comparé à Google, de part son design, mais surtout de part sa fonction première qui est de référencer les différents emplois en lien avec son actuelle requête. Rares sont les fois, où j’ai pu cliquer sur des offres d’emploi provenant des sites Internet précédemment cités.

… Les réseaux sociaux sont nés!

Le boom des réseaux sociaux dans notre vie est arrivé. La naissance de notre hyperconnectivité! Bref, nos habitudes ont changé. Fini, enfin presque fini, le temps où nous passions des heures à naviguer de site Internet en site Internet pour répondre aux différentes offres d’emploi à en avoir la nausée et mal de tête en fin de journée.

A l’opposé de Facebook, LinkedIn a fait moins le buzz lors de son lancement. Il privilégie les connexions entre les personnes par rapport aux relations professionnelles. En clair, c’est LE réseau social BtoB par excellence.  Toutes personnes actives professionnellement se doivent d’être présentes dessus ainsi que celles qui cherchent à trouver un nouvel emploi. En gros, tout le monde devrait avoir un profil LinkedIn…

La cible n’est pas la même…

LinkedIn compte aujourd’hui plus de 106 millions d’utilisateurs à travers le monde. Quant à Facebook, il en compte 1, 8 milliard.

Dans une certaine mesure, LinkedIn a révolutionné le monde de la recherche d’emploi.   Au plus les personnes ont créé leur profil, au plus les entreprises en ont aussi créé. Dans ce cercle vertueux, les entreprises, grâce à LinkedIn, ont pu commencer à mettre en avant leurs offres d’emploi et donc les « membres » ont commencé à postuler…

La révolution de la recherche d’emploi a commencé!!! Les recruteurs paient des abonnements pour pouvoir voir tous les profils qui les intéressent. La prospection est lancée. Les commerciaux font de même. C’est ce que nous appelons le « social selling ».

… Pas si sûr!

Depuis son lancement à aujourd’hui, LinkedIn devient incontournable dans la stratégie social media d’une entreprise. Tout comme avoir une page Facebook ou un compte Twitter. Oui mais alors?

Comme je le dis plus haut, LinkedIn est LE réseau social B2B. Mais entre-temps, des entreprises ont aussi testé Twitter, avec 355 millions d’utilisateurs, pour promouvoir leurs offres d’emploi. Quoi de plus facile que de faire un tweet avec les bons hashtags. Prenons l’exemple pour la Belgique, avec le « #bejob ». L’entreprise, suivant son choix, sponsorise son tweet ou pas, en y mettant un lien vers son site Internet pour que les potentiels candidats puissent directement répondre à l’offre… L’exemple le plus incroyable de la puissance de Twitter dans la recherche d’emploi est celui de « #i4emploi », en France. Sans entrer dans les détails, ce puissant hashtag a permis à des gens à la recherche d’un emploi, de promouvoir leurs compétences ainsi que leur créativité, et de trouver un emploi… Ce « miracle » est dû à la bonne volonté d’illustres inconnus de retweeter les différents tweets comprenant ce hashtag et donc de donner une visibilité à celui-ci. Quand le B2B se rapproche du B2C?!

Mais Facebook dans tout ça ?

En parallèle de LinkedIn et Twitter, le « chercheur d’emploi » a accès à des groupes Facebook, publics ou fermés, où les membres de ceux-ci peuvent y publier les différentes offres d’emploi de leur entreprise.

Par ailleurs, Facebook présente, aujourd’hui, un enjeu plus qu’intéressant pour les entreprises qui recrutent: il « met » à disposition de celles-ci un ciblage ultra-puissant pour que les entreprises puissent « atteindre » leurs futurs candidats en plein cœur, ou plutôt un plein milieu du fil d’actualité… Pour se faire, l’entreprise doit payer pour une publication sponsorisée et ciblée…

Nous devons tous le reconnaître, Facebook a récolté au cours de ses dernières années tellement de données sur ses membres qu’il est devenu incontournable. D’ailleurs, dans quelques temps, il devrait proposer une nouvelle fonctionnalité pour les pages Facebook. Celle-ci serait en lien avec la diffusion d’offre d’emploi… Affaire à suivre!

Mais alors comment trouver un emploi de nos jours?!

Je n’ai malheureusement pas de réponse à cette question puisque j’ai décidé de consacrer ce temps de « recherche d’emploi’ à lancer mon activité en tant que Freelance Digital Marketer & Community Manager. Mais je consulte toujours mes « alertes emplois » qui me proposent toujours des jobs d’ingénieur civil… Quant aux autres offres correspondant à mon profil, je les utilise pour prospecter et postuler, ne sait-on jamais!

Tout ce que je peux dire, c’est que le monde des réseaux sociaux prend une place de plus en plus importante.  Sans délaisser les sites Internet dédiés à la recherche d’emploi, le chercheur d’emploi devra aussi se faire un profil LinkedIn mais aussi regarder avec attention les publications sponsorisées sur Facebook et faire des recherches avec les bons hashtags sur Twitter. Il devra être encore plus attentif et hyperconnecté que d’habitude… Comme je le dis souvent dans mes différents articles de blog, heureusement que notre main est prolongée d’un rectangle qui nous permet d’être connecté à tout moment et surtout dans les transports en commun J

Chercher un emploi est bien un emploi à temps plein!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s