Installée confortablement dans un tram hyper-conditionné, je me suis fait la réflexion suivante: être Community Manager c’est utiliser sa culture générale ainsi que son sens commercial.

Une de mes nouvelles missions est de créer du contenu pour la page Facebook d’une micro-brasserie situé à Waterloo… En son sein, elle accueille également un restaurant et un musée relatant l’histoire de la bataille de Waterloo…

C’est en rédigeant le calendrier social media de celle-ci, que je me suis rendue compte que le 18 juin (date de la bataille de Waterloo :P) arrivait à grand pas et qu’il fallait donc faire un post à ce sujet.

Créer le contenu pour les différents réseaux sociaux peut paraître chose aisée. Pourtant, il s‘agit d’un défi permanent de réussir à apporter une valeur ajoutée aux informations distillées aux « fans » de la page.

Poster tous les jours une jolie photo et juste quelques mots, n’a aucun sens. Par contre, jouer sur l’actualité, le newjacking, ou les faits connus de tous, peut être une bonne manière de toucher son audience. Dès lors, rappeler le 18 juin, sur la page Facebook de la micro-brasserie, qu’il y a plus de deux cents ans, il y eut une bataille à Waterloo et que le musée est ouvert, apporte de l’information nouvelle et est un excellent moyen d’attirer les gens sur place.

Attirer les gens???

Dans 5 sec je vais détruire un mythe. Enfin, un mythe selon moi… Les réseaux sociaux ne vont pas doubler ou tripler votre chiffre d’affaire. Bon sauf si vous vendez des vêtements et accessoires de mode et que vous configurez correctement votre page Facebook ainsi que votre site Internet, cela peut être une excellente aubaine… Et encore!

Mais, mis à part cela, mettre en avant ses articles sur les réseaux sociaux n’est pas si évident. Bien souvent les gens oublient que le texte décrivant les articles/services vendus est tout aussi important que la qualité des photos.

« Quelle est la matière de tel ou tel article et surtout le prix… » sont autant d’informations utiles et indispensables que vos clients souhaitent retrouver facilement et lisiblement.

Ne poster que ses articles et ne jamais mettre un petit chat qui miaule ou qui fait des bêtises n’est pas non plus la bonne solution.

Pour l’un de mes clients, une société de châssis, http://www.chassis-lci.be, la réalisation d’ audit de sa communication et de son marketing, a conduit à la création d’un tout nouveau site Internet en y incluant désormais une « digitalisation » de ses services. Cela a permis d’accroitre fortement sa présence sur les réseaux sociaux.

Ce fût une refonte totale de son marketing digital.
Nous avons décidé, suivant mes conclusions, de mettre en évidence sur ses différents profils, toutes les réalisations de la société. En d’autres termes, toutes les publications sur Facebook et Instagram sont des portes et des fenêtres ainsi que les coulisses de l’entreprise… Sans oublier le newjacking et les idées marrantes en lien avec le secteur d’activité de la société.

Attirer les gens sur sa page Facebook ou sur son profil Instagram demande énormément de travail mais surtout de tests. L’A/B testing est la meilleure des solutions mais aussi et il ne faut jamais oublier d’aller voir ce que font les autres. Hé oui, les réseaux sociaux c’est comme les entreprises « normales », il faut se tenir au courant de ce que fait la concurrence…

Community Manager vs Social Media Manager

Comment atteindre ses objectifs sur les différents réseaux sociaux en respectant les spécificités de chacun? Ce serait trop simple de communiquer de la même manière sur Facebook que sur Instagram et pourquoi pas sur Twitter tant qu’on y est.

N’en déplaise aux plus sceptiques, une bonne communication sur les réseaux sociaux permettra d’atteindre plus rapidement certains objectifs tels que se faire connaître et donc augmenter sa notoriété dans le but de vendre ses services avec l’objectif final d’augmenter son chiffre d’affaire. Un magnifique cercle où tous les objectifs vont ensemble.

Mais voilà que la manière de rendre les objectifs possibles n’est pas demandé au Community Manager mais au Social Media Manager. Les deux fonctions sont distinctes et, selon moi, ne vont pas l’une sans l’autre.

Le Community Manager fait en sorte d’animer et fédérer la communauté d’une marque, entreprise, sur les réseaux sociaux tandis que le Social Media Manager élabore toute la stratégie de communication, le marketing digital, l’étude concurrentielle, le budget publicitaire, … Et le Community Manager suit la stratégie.

Selon mon expérience, et c’est ce que je dis à mes clients, le Community Manager est un Social Media Manager et inversement. Tous les deux doivent être capables d’analyser les statistiques des pages Facebook et d’en tirer les conclusions, de gérer aussi bien les campagnes de Facebook Ads, qu’Instagram, en respectant les règles, mises à jour des algorithmes et autre, de Facebook… C’est quand même lui le big boss

CM + SM = Vendre

Bande de petits coquins…
CM = Community Manager et SM… = Social Media Manager (d’accord je devrais mettre SMM mais c’est moins drôle)

Vendre! N’est-ce pas ça le nerf de la guerre? Se vendre, augmenter son chiffre d’affaire, sa notoriété, son e-réputation, …

Les réseaux sociaux sont, de nos jours, un magnifique moyen de faire tout cela à la fois. Mais encore faut-il que le Community Manager-Social Media Manager ait un sens commercial…
Comme je le dis plus haut, c’est bien joli de mettre des photos et d’y ajouter un petit texte au-dessus. Mais ceux-ci doivent donner envie d’acheter le produit/service. Le post doit montrer la plus-value qu’offre la société par rapport aux autres. C’est tout cela l’un des enjeux des réseaux sociaux.

Mais attention, quand je dis qu’il faut se vendre, cela sous-entend qu’il faut parvenir à mélanger intelligemment sa stratégie commerciale à sa stratégie Social Media. L’acte de vendre sur les réseaux sociaux ne doit pas être perçu comme une vente au comptoir mais comme une information sur les produits ou les différents services de l’entreprise… Pas facile n’est-ce pas?! Se vendre sans se vendre!

En conclusion, je dirais qu’être présent sur les réseaux sociaux c’est comme faire un gâteau.

Suivant les objectifs de l’entreprise vous prenez un bol dans lequel vous ajoutez un Community Manager et un Social Media. Mixez bien et saupoudrez le tout d’A/B testing et de lecture intensive.

Le temps de cuisson peut être considéré comme celui de l’analyse et la compréhension des statistiques des différents réseaux sociaux. C’est une étape très importante.

Et n’oubliez pas, la garniture de notre beau gâteau est celle de l’amusement. Souvent, les gens perdent de vue que leur public est présent sur les réseaux sociaux pour passer du bon temps, certains pour tuer le temps quand ils sont dans les transports en commun…Il faut donc parvenir à distraire sa communauté toute en l’informant.

Challenge accepted ? En tous cas, je suis à votre disposition pour vous aider à relever le défi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s